actualités dernires heures

lien: Dernière, dernière heure

Quand les avions ne peuvent pas rouler, et que les trains ne veulent pas rouler,

pourquoi ne pas mettre les avions sur les rails. C'est pas bête, c'est comme faire rouler les trains de nuit de jour

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous étiez fatigués, maintenant vous allez pouvoir vous reposer longtemps

 

Quelle belle époque que la notre! On fusionnent les ASSEDICS et l'ANPE, on suppriment par la même occasion des emplois qualifiés dans ces deux services, que l'on remplace avec parcimonie ( par pur nécessité ) par des débutants inexpérimentés en contrat CDD, au moment même où la courbe des demandeurs d'emplois grimpe des sommets himalayens. Demain, avec l'arrivée des sexagénaires dans les agences de l'emploi, que pense faire le gouvernement, fusionner pôle emploi avec les bistros du cœur et les services sociaux et les installer dans les stades

 

 

 

 

Les salariés Poly sont gonflés à bloc… Ça va finir par péter

En France, les petites mains de l’usine Poly qui vivaient de leurs jolis seins depuis de nombreuses années, ont été virées après l’arrêt de leur petite activité, en Iran, les travailleuses de Pipe n’ont pas été rémunérées de leur dur labeur depuis plus d’un an. Comme quoi les petits métiers manuels se perdent

 

 

Nous sommes un pays riche…ruiné, d’accord, mais riche. Enfin on peut toujours le croire. C’est en tout cas ce que nos politiques nous disent. Non seulement les caisses sont vides, mais en plus, nous sommes super endettés: 1600 milliards d’Euros de dettes, et en plus, on continue d’emprunter. En outre, je crois savoir que la France est l’un des pays où on paye le plus d’impôts, de taxes et autres, heureusement, sinon alors quelle serait notre situation économique. Nous sommes riches mais nous ne roulons pas sur l’or, enfin, pour la quasi totalité des Français. Pour indemniser les victimes de la tempête xynthia, on parle de débloquer le fond Barnier, sauf que là aussi, la caisse est vide. Je me demande qui prend de pareille décision, mais surtout qui ose le déclarer d’un air badin à la population. Pour en revenir aux retraites, la situation est là aussi anxiogène, car elle est catastrophique. Il n’y a pas d’argent, et l’on parle déjà de faire travailler les gens dix ans de plus pour au final avoir une pension de misère. Il n’y a déjà pas de travail pour les quadras, alors vouloir faire travailler des sexagénaires est de la pure utopie politicienne. À moins d’obliger les entreprises à les embaucher, comme pour les personnes handicapées. Sauf que là aussi, cela n’a jamais vraiment marché. Quand on nous promet la lune, on nous refile au mieux une poignée de sable, alors quand on nous promet la misère, on peut vraiment s’attendre au pire.

 

 

 

Je suis stupéfait d’entendre toutes ces affaires liées aux ‘‘dérives’’ de l’église Catholique.

Entre la réhabilitation d'un évêque négationniste et l'excommunication d'une fillette de neuf ans, violée et mise enceinte par son beau-père. Voilà toutes ces affaires de pédophilie dégorger sur la place publique. En dépit de l’extrême gravité des faits, c’est la façon dont l’église se défend qui est ’’outrageuse’’. En tout les cas, les propos tenus par les portes paroles de l’église sont pour le moins déplacés. Assimiler l’antisémitisme à la recherche de la vérité et des responsables des actes pédophiles est pour le moins surprenant. Dire que l’homosexualité tend vers la pédophilie c’est aussi une construction intellectuelle qui montre bien que ceux qui prêchent cela ont un problème avec la réalité. Dire aussi que la pédophilie se retrouve dans toutes les corporations, mais surtout au sein même des familles est un peu réducteur comme moyen de défense. Parce que l’Église devrait être le parangon de vertu, de pureté, d’intégrité, le chantre de la morale, et des valeurs, toutes ces affaires sont nauséeuses. Enfin, j’observe que tous ces portes paroles, qui devraient exceller dans leur art ne font qu’envenimer les choses.

 

Alconick le korrigan

Ce phénomène volcanique est surprenant par l’ampleur des désagréments qu’il occasionne, et tous ces aéroports bloqués. Je ne sais pas pourquoi, mais dés que l’on essaye de me rassurer, j’éprouve un certain sentiment de malaise, et je m’inquiète davantage. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai maintenant du mal à accorder ma confiance si facilement. Je me souviens, lors de la catastrophe de Tchernobyl, entendre les spécialistes et les politiques nous assurer que le nuage radioactif contournerait la France. En réalité, ce n’était pas vrai. Aujourd’hui, un simple volcan bloque tous les aéroports de l’Europe du nord, et les médias et les politiques tentent de nous rassurer, alors qu’avant leurs interventions, nous n’étions pas le moins du monde inquiet.

C’est peut être la solution qu’a trouver le ministère de la santé pour refourguer tout le stock de masques achetés lors de la pandémie de grippe A. Non, je plaisante! Et vous, qu’en pensez-vous…

Alconick le korrigan

 

 

 

 

 

 

 suite : Dernière Dernière heure

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×