1er Décembre 2010

Le problème c’est la qualité de la neige. À Orly, ils en avaient de la bonne. Il n’y a pas eu de pagaille. À Roissy elle devait être d’importation. Les flocons les moins gros sont plus petits, mais ils y en à plus. Les gros flocons collent entre eux. Il faut plus de glycol. Mais comme les petits flocons sont plus nombreux, il faut davantage de glycol.

Le problème du dégivrage c’est la pénurie de glycol. J’en avais commandé en Allemagne, et un chargement devait arriver en camion. Mais comme j’avais interdit aux camions de rouler, le glycol s’est retrouvé bloqué sur la route. Autrement tout c’est très bien passé.

La mère Noël à la gueule de bois

Quand les marins du Bugaled Breizh reposeront en paix

Je souhaite un merveilleux Noël à tous.

J’ai également dans mon cœur une très grosse pensée pour tous ces enfants du monde qui ne fêteront pas Noël cette année pour de multiples raisons. Je pense aussi à toutes ces personnes qui ne fêteront pas Noël avec les siens: aux otages des pirates somaliens abandonnés par leur gouvernement, aux otages du Niger, à tous les otages du monde, et également aux deux journalistes retenus en Afghanistan depuis presque un an. J’ai remarqué, mais cela n’est dû qu’au seul fait du hasard, que c’est souvent à l’approche d’élection présidentielle que les choses se décantent rapidement.

Je souhaite à toutes les personnes qui le peuvent de passer de très bonnes fêtes de fin d’année

Dur ! Dur ! D’être ministre

Certains ministres n’ont vraiment pas de pot. Être ministre des transports quand plus rien ne roule: Dur ! Dur ! C’est vrai, ils n’y sont pour rien, les pauvres, mais c’est quand même paradoxal d’être ministre des transports dans un pays où plus rien ne circule. Les avions sont bloqués au sol, les camions ont l’interdiction de rouler, les bus ne sortent plus, les trains sont bloqués, les eurostars sont débordés, on demande aux automobilistes de laisser les voitures aux garages.

J’ai cru entendre que l’on demandait aux usagers, désemparés, d’utiliser les vélibs. C’est vrai ! Faire du vélo dans la neige et la glace, au milieu des autos, il fallait y penser. Être ministre des transports actuellement, est un exercice difficile. De plus, être également ministre de l’écologie, et nous parler du réchauffement climatique n’est pas évident non plus. Même si l’année 2010 sera l’une des plus chaudes.

Ah là là ! Certains ministres n’ont vraiment pas de pot.

Alconick le korrigan

 

 

La rebelle du système qui préfère quand même le système

Ancienne ministre de je ne sais plus trop quoi, depuis mars 2008, conseillère municipale d'opposition à la mairie de Colombes, depuis mars 2010, conseillère régionale d'Île-de-France, demain excellence à l’Unesco. Comme quoi dans la vie, l’important c’est d’être là, au bon moment, et d‘avoir de bons amis. On ne vous demande que cela, et tant pis pour le résultat. C’est Borloo qui va être déçu, lui qui s’attendait à l’avoir auprès de lui. Ah oui ! J’oubliais, en politique, il ne vous est même pas demander de faire preuve de présence. Vous pouvez donc cumuler plusieurs mandats

Joyeux Noël à tous les banquiers du monde

Le 21 Novembre est le dernier jour de l’année selon la tradition des korrigans. Pendant une semaine, le temps s’arrêtera. C’est une semaine festive, où les anciens et les vivants croisent leurs chemins, et se rencontrent parfois. Ils s’échangent des secrets, et de vieilles histoires de familles. Le 21 Novembre est le jour du solstice d’hiver. La nuit la plus longue de l‘année. La lune brille dans la nuit, mais Vénus à côté d’elle brille de mille feux, et malgré sa petite taille, accapare tous les regards. Dans quelques jours, le soleil remontera à l’horizon. Une nouvelle année renaîtra.

Le 21 Décembre est le dernier jour de l’année, et ce jour là on coupe un arbre que l’on célébrera pendant toute la semaine morte. Cet arbre coupé en cette période de l’année, donnera un bois solide, et sec, qui servira de fondement pour la fondation d’un logement pour le premier couple marié de la nouvelle année. Le druide tout de blanc vêtu se repose pendant cette période, de peur de réveiller quelques mauvais esprits oubliés. Le chef du clan, tout de rouge revêtu, prend la relève. Il invoque le ciel d’apporter à son peuple toutes faveurs et félicités pour l’année à venir. Il offre quelques fruits aux enfants, preuve que l’année suivante redonnera toutes ses faveurs.

Pendant toute la semaine, les korrigans se plieront quotidiennement aux rites des ablutions tant physiques que morale afin de rentrer propre dans la nouvelle année. Le chef de clan fera également la liste des bonnes résolutions à prendre pour l’année, et les choses à ne plus reproduire. On brûlera également pendant cette période tous les petits conflits entre personnes, et les petites fautes commises dans de joyeux feux de camp. Les korrigans danseront autour toute la semaine

Au revoir et à l’année prochaine

Les députés se taillent des lois sur mesures

Je trouve bizarre, que des députés se réunissent en pleine nuit, presque en catimini, pendant la trêve des confiseurs, pour voter d’étranges lois.

Des amendements qui mettraient les députés à part du citoyen lambda vis-à-vis de la loi. Curieuses démarches pour des élus du peuple, et des représentants du peuple. De quoi ont-ils peurs ? Qu’ont-ils donc à nous cacher. Détiendraient-ils de si grands patrimoines, qu’ils n’oseraient pas le déclarer, de peur de devoir en expliquer l’origine.

Un voleur de mobylette, encourt une plus grande peine, qu’un député fraudeur: bravo la justice !

Heureusement qu’il y a eu des députés pour se lever et protester contre cet arrangement entre amis, pendant que d’autres les comparaient à des chevaliers blancs.

Sans leurs présences, la loi aurait été adoptée dans son intégralité, et cela dans la plus grande discrétion. Pourquoi ce genre de loi n’est-elle pas discutées les mercredi après-midi, sous les rampes des caméras.

C’est encore une triste image de la politique qui nous est donné.

L'ultime cavalier de l'apocalipse

De la vie sur Cérès, dans la banlieu de Zupiter

 

Représentant de commerce sur Neptune

Le petit vélo de Neptune

Ton avenir te conviens merveilleusement

Bolloré roi d'Afrique

J’ai reçu ce matin un Email d’Orange, m’informant que mon abonnement Internet augmenterait de 3 euros à compter du 1er Février 2011. Je suis furax ! Déjà parce que je n’ai pas souscrit d’offre télévision. Je ne reçois pas la télévision par Internet. J’ai Internet au débit, c’est tout.

Déjà, je paye pour une offre proposée 36 euros TTC, la somme de 50 euros à la finale, et je ne sais toujours pas pourquoi. Jusque à présent, je n’ai rien dit.

Aujourd’hui, cette augmentation de trois euros est la goutte qui fait déborder l‘aquarium. Je paye déjà une redevance télé que je ne regarde presque jamais. 135 euros pour avoir le droit de contempler Drucker caresser son chien, c’est pas donner. J’ai téléphoné à Orange pour leur demander des explications. Il m’a été répondu que c’était comme cela, point final. J’ai remarqué, lors de cet entretient téléphonique, cette nouvelle mode qui consiste à terminer toutes ses phrases par un ’’D’accord’’ affirmatif, même si vous ne l’êtes pas. Cela aussi à le don de m’irriter, D’accord ! J’ai l’intention de changer d’opérateur. Cela sera avec regret, mais je ne vais pas continuer à me faire brouter la laine sur le dos sans rien dire, d‘accord !

Orange n’a qu’à répercuter cette augmentation, sur ces annonceurs. Ils sont nombreux et certainement plus riche que moi. La page d’accueil d’Orange en est bourrée. Il y en a partout. Le moindre centimètre carré est sponsorisé. Même l’accueil messagerie est trop petit pour contenir toutes ces pubs.

C’est pour cette raison que j’ai choisi Google comme page d’accueil, d’accord ! Je ne ferais pas les frais de cette guéguerre entre le pouvoir et les opérateurs Internet, d’accord !

La téléphonie n’est pas un secteur en crise quand on voit le patron de Bouygues téléphone s’offrir un bateau à 65 millions d’euros, d’accord !

Bon, maintenant, je sors ma plus belle plume pour écrire ma lettre de résiliation à Orange, d’accord ou pas.

Alconick le korrigan

 

Mme Ockrent, puis-je vous poser une dernière question avant de vous laisser.

(L'homme à l'orchidée, mort en Iran en 1979)

Que ce passe t-il dans toutes ces rédactions. Mr Berger a pris le pouvoir au journal Le Monde. Veut-il nous imposer sa vision de la vie?  S'il vous plais, laissez-nous la presse libre. Ce que vous pensez ne nous intéresse pas

Quand la télé joue à la vraie vie 

 La télé réalitée plus vraie que la vraie vie à s'en tromper, pour peu que l'on se perde dedans

 

Une nouvelle révélation via le site de Wikileaks. Un câble adressé au secrétariat des états-unien par l’ambassade des États-Unis à Paris.

«  Les grand journalistes français sont souvent issus des mêmes écoles d’élites que de nombreux responsables gouvernementaux. Ces journalistes ne considèrent pas nécessairement que leur rôle premier soit de surveiller le pouvoir exécutif. Nombre d’entre eux se voient plutôt davantage comme des intellectuels, et préfèrent analyser les événements et influencer leurs lecteurs plutôt que de rapporter les événements.

Le secteur privé des médias en France (presse écrite, TV et radio) continue d’être dominé par un petit nombre de conglomérats, et l’ensemble des médias français sont davantage régulés et soumis aux pressions politiques et commerciales que leurs homologues américains. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, créé en 1989, nomme les dirigeants de l’ensemble des chaînes de télévision et stations de radio publiques et surveille leur contenu politique.

L’accès à Internet se développe de manière continue en France, notamment chez les jeunes générations, et remplace rapidement les médias traditionnels. Toutes les grandes chaînes de télévision et stations de radio ont leur propre site Internet, tout comme les grands organes de presse écrite. Les blogs sont un moyen de communication de plus en plus populaire pour les minorités et les ONG, qui les utilisent pour exprimer des opinions qu’ils estiment ne pas retrouver dans les médias traditionnels ».

Ils sont fort ces américains, ils ont découvert cela tout seul. Ce qui m’étonne le plus, c’est que cela aurait l’air de les surprendre. N’y aurait-il qu’en France que les journalistes politiques traditionnels et les politiques aient tissés des liens si étroits entre eux. Ils vivent dans le même monde, dînent dans les mêmes restaurants, sont invités aux mêmes soirées mondaines, aux mêmes spectacles, sur les mêmes plateaux télés. Ils se croisent été comme hiver dans les mêmes lieux de villégiature. Ils sont persuadés que leur monde est parfais, à leur mesure et n’en voudraient changer pour rien au monde. Tous ceux qui ne voient pas la vie comme eux ne sont que des populistes, ignares, et ingrats de surcroît.

On ne se demande pas pourquoi tous les grands médias sont aux mains de grandes fortunes. Après avoir façonné le monde selon leur besoin, ils voudraient également façonner le cerveau du petit peuple à leur désir. Le petit peuple se contente d’un travail, d’une paye. Il est ravi quand on lui donne ses tickets restaurants, quand il ajuste ses RTT aux jours fériés, quand il sait qu’il y aura du foot à la télé, servi avec une pizza et une canette de bière embuée. Donnez-lui des jeux à gratter. Servez-lui des émissions de téléréalités où il verra des gens encore plus bêtes que son chef de service, se ridiculiser pour quelques bons d’achats. Le peuple à besoin de croire en dieu, de se refléter dans le miroir de stars, d’avoir une classe dominante qui sache gérer leur destin. Il a envi de croire en un avenir meilleur. Si ce n’est pas pour lui, il l’espère pour sa descendance ou pour la suivante.

Mais les temps changent, le peuple est mieux informé par tous les médias, et du net. Il discerne bien à présent le vrai du faux. Autrefois, il y avait une chaîne de TV, et quelques journaux, aujourd’hui, le peuple à accès à tous les médias du monde.

Les journalistes politiques, qui devraient être les mieux informés, n’ont pas l’air de se rendre compte de la souffrance humaine, du sentiment d’injustice qui grandi juste en bas de leur tour d‘ivoire. Pour en revenir à nos moutons de panurge, pavlorisés, qui se lèvent toujours pour Danette, voici l‘épilogue.

Moi, j’aime bien ces émissions de débriefing politique ou les journalistes nous expliquent ce qui est bien et ce qui est mal. Je les en remercie. Par exemple, quand j’entends Catherine Nay donner son opinion, j’ai aussitôt envie de prendre ma carte chez Besancenot. Elle est très convaincante.

Texte originel: C’est le câble 07PARIS306, consultable (en anglais) sur le site Wikileaks

Top French journalists are often products of the same elite schools as many French government leaders. These journalists do not necessarily regard their primary role as to check the power of government. Rather, many see themselves more as intellectuals, preferring to analyze events and influence readers more than to report events.

The private sector media in France – print and broadcast – continues to be dominated by a small number of conglomerates, and all French media are more regulated and subjected to political and commercial pressures than are their American counterparts. The Higher Audio-Visual Council, created in 1989, appoints the CEOs of all French public broadcasting channels and monitors their political content.

Internet access is growing steadily in France, especially among the younger generation, rapidly replacing traditional media. All important television and radio channels in France have their own websites, as do the major print media. Blogs are an increasingly popular method of communication for minorities and NGOs, who use them to express opinions they do not feel are reflected in the traditional media

 

Les meilleurs phrases de la semaine

Météo France annonce un refroidissement et de la neige pour la semaine prochaine

Pour ne pas subir les mêmes désagréments de la semaine dernière, il serait peut être judicieux d’alerter dès aujourd’hui les services de la voirie. Vue qu’ils leur faut un délais de trois jours pour réagir: Non ?

On pourrait également créer des niveaux d’alertes comme pour les tremblements de terre. Avec un centimètre de neige, ça va. C’est quand il y en plusieurs que cela cause problème. On pourrait planter des petites balises graduées le long des routes de France. À sept centimètres on sort la salière, à douze on emploi le gros sel.

Il faudrait interdire à la circulation, les jours de neige, les routes inclinées. Ou alors, n’utiliser que les routes qui descendent, et dépourvues de virages.

Un secrétaire des transports bloqué par quelques centimètres de neige en France, qui veut vendre du matériel ferroviaire aux russes: c’est pas gagné.

Le ministre des Transports écossais, Stewart Stevenson a démissionné. Il avait essuyé de vives critiques pour sa gestion des problèmes de circulation dus aux récentes chutes de neige sur le Royaume-Uni. Mais il est vrai qu’il est tombé là bas, par endroit, 80 cm de neige et le mercure est descendu à moins 20 degré. Imaginez ce scénario en France, où 10 cm de neige suffissent à bloquer la capitale. Non ! Ne l’imaginez pas, ce serait trop horrible.

Alconick le korrigan

 

Il est étonnant, de voir des pays en guerre de part le Monde, faire la morale sur le sujet, à un pays en paix depuis des décennies. C'est le prix de la paix que l'on décerne, pas le prix des droits de l'homme. J'ai été surpris, l'année dernière, de voir Mr Obama obtenir ce prix, alors que le pays qu'il dirige est en guerre contre deux autres. On pourrait parler de cette prison modèle américaine de Gantanamo et des droits de l'homme.

Euréka ! Voici la vérité sur la crise qui a paralysée la région parisienne. Une grenouille indisposée qui n’a pas su prévoir au centimètre près la neige qui allait recouvrir les principaux axes d’île de France. Sept centimètres de neige c’est acceptable, alors qu’à quinze on commence à s’inquiéter. Le ministre des transports ne pouvait pas imaginer, bloqué en bout de piste pendant trois heures, à cause de la neige, dans son avion en partance pour la Russie, que la météo n’allait pas s’arranger. Il n’a pas songé non plus à donner des instructions pour interdire la circulation des camions et à envoyer des sableuses sur les principaux axes.

Nous avons un gouvernement de VRP internationaux au service de multinationales, éparpillés aux quatre coins du monde. Reste t-il un pilote dans l’avion en France pour s’occuper du chômage, du travail, de la précarité, de la santé, enfin de tous les problèmes qui préoccupent les français.

Je m’interroge

 

 



 

 

 

 

Cela fait quelques jours que tous les médias prédissent de la neige dans la région parisienne. Cela fait la une de tous les journaux. Alerte est donnée.

Ne lisent-ils donc pas les journaux dans les ministères. Ne doit-on compter que sur le seul bon gré de la météo pour espérer pouvoir circuler et aller travailler. Doit-on allumer un cierge et prier le retour du redoux à quelques saints. La capitale est bloquée sous quelques centimètres de neige. Les automobilistes sont bloqués dans leur voiture, prit au piège.

Enfin ! L’important est que la plus belle avenue du monde scintille de mille feux pour les fêtes de fin d’année.

Je propose que l’on se cotise pour offrir un abonnement au Parisien à tous ces ministères. Ainsi, ils ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas informés.

 

 

 

Ummite cherche frère

 

Éric Cantona veut s’attaquer au système bancaire. Il pense que si tout le monde retirait son argent des banques, le système bancaire s‘effondrerait.

Cette idée n’est pas nouvelle. Moi, mon compte est vide dés le quinze du mois, et cela depuis des années. Eh bien, ma banque est toujours debout. Ce serait plutôt moi, que mon banquier aimerait vider de sa banque.

Que pense Zidane de cette idée ? Son chèque du Qatar, il l’a placé sous son matelas ?

Entre footballeur, ils se comprennent.

Une banque sans argent, cela ne sert à rien, de l’argent, sans banque, non plus.

 

 

Welcome to the Dollarland

 

La famille Bettencourt s’est retrouvée à la veille de Noël, heureux dénouement. Tout est bien qui fini bien dans le meilleur des mondes.

La réconciliation providentielle entre la mère et la fille Bettencourt ne met pas un terme à l’affaire Woerth Bettencourt.

Ce petit différent familial, banal en soi, a mis au jour quelques interrogations auxquelles la justice est en charge d’éclaircir. Mr Woerth s’est retrouvé bien malgré lui sous les projecteurs des investigateurs. Pendant des mois, des affaires sont sorties de terre régulièrement.

Jusque à présent, la présomption d’innocence doit être respectée et appliquée. Néanmoins, cela a montré certaines pratiques particulières. La frontière entre le légal et l’illicite est parfois tellement ténue, voire confuse, qu’il faut des spécialistes du droit bien éclairés pour démêler tout cela. Chaque dossier s’est montré comme un écheveau d’affaires inextricables mêlant des personnages publics et privés.

Peut-on être à la fois trésorier d’un parti politique au pouvoir, et ministre du budget, des comptes publics.

Un parti politique peut-il être financé par des enveloppes d’argent liquide.

Que peut espérer avoir en contre partie ces généreux donateurs: un VRP international, des avantages fiscaux, un réseau bien implanté et influant.

Au-delà de Mme Bettencourt, on tombe sur l’affaire Wildenstein, encore une nébuleuse mêlant une histoire d’héritage, de droit de succession, de disparition d’œuvres, de financement de parti politique avec comme personnage principal un trésorier de parti politique et également ministre du budget.

Un peu plus loin on trouve la succession fiscale du sculpteur César avec également Mr Woerth comme acteur.

Au détour du chemin, on tombe sur l’affaire de l’hippodrome de Compiègne qui aurait été bradé par Mr Woerth, ministre du budget et des comptes publics: pourquoi ? À qui ?

On peut également assister à ces distributions de médailles et légion d’honneur: mérité ? Pour sûr, bien que tous ces protagonistes aient niés se connaître par la suite.

On peut aussi observer les relations ambiguës entre un procureur de la république et le pouvoir.

La liste est longue. Je pense que tous ces dossiers entrouverts inopinément, se refermeront doucement et termineront aux fonds de placards poussiéreux.

Cela me fait penser à la succession de Mr Lagardère. À l’époque, on s’interrogeait du rôle de Mr Sarkozy, alors ministre du budget, dans le dossier fiscal de la succession. Cette anecdote est retombée comme un mauvais soufflé aussi vite qu’il était monté.

 

Alconick le korrigan

 

 

 

Miss France 2011 élue le 4 Décembre 2010

Miss Bretagne : Laury Thilleman, brestoise

 

Boutons Wikileaks hors de France

Dire de cette histoire, ou affaire Wikileaks qu’elle est étrange, serait un pléonasme.

Pensez qu’un simple bidasse, bon patriote de surcroît, qui s’ennuierait un tant soi peu dans un pays en pleine guerre, puisse dérober ou pirater des milliers de documents classés confidentiels, voire secret défense, n’est déjà pas banal. Surtout quand ces documents proviennent de la plus grande armée du moment. J’espère que parmi tous ces documents il n’y a pas les codes nucléaires américains que l’administration Clinton avait égarés.

L’histoire de ce jeune pirate informatique est également étrange. Il est né dans l’Oklahoma. Sa mère était galloise ou d’origine galloise. Après avoir vécu quelques années avec sa mère divorcée au pays de Galles, il retourne au États-Unis ou il s’engage dans l’armée. Rien ne l’y obligeait. Il pirate pendant ses heures de service des documents secrets, normal jusque là. Ensuite, satisfait, voire heureux de son coup, il en parle à qui veut l‘écouter. Imagine t-il qu’il encourt quelques cinquante ans de prison pour cette petite indélicatesse qui ne l’a enrichie en rien. Le contraire serait étonnant. Seul le fondateur de Wikileaks: Julian Assange en tire tout le bénéfice pour le moment. Financier, pas vraiment, car ses comptes sont bloqués. La gloire éphémère d’un papillon d’été le pousse probablement à agir ainsi. Imagine t-il qu’il risque peut être sa vie, oui. Pense t-il un seul instant qu’il peut être manipulé, non.

Imaginez quelques instants ce que pourrait faire un véritable espion à la solde d’une organisation terroriste. Un espion bénéficiant de tous les moyens nécessaires : logistique, informatiques, financiers. Il en ferait tout autant. La seule différence serait que l’on pourrait remonter à la source facilement. Là, cela provient d’un Don Quichotte ultra médiatisé en guerre contre le système.

Mais qui se cache, suspendu à l’un de ces milliards de fils, de la toile internationale. Sûrement quelqu’un qui a une idée précise derrière la tête, mais laquelle ?

La deuxième étrangeté est qu’aucun gouvernement n’a contesté l’authenticité et la véracité de ces documents publiés sur Wikileaks, ni avant d‘en avoir pris connaissance, ni après. Il me semble que cela aurait dû être la première attitude à adopter. Sont-ils sûrs, que parmi tous ces milliers de documents publiés, ils n’y en aient pas de faux, ou trafiqués, ou tronqués, ou tout simplement sortis de leur contexte afin de déstabiliser certaines alliances entre état.

Enfin, tout ce qui a été publié par les journaux ne sont pas des scoops. Les journalistes avaient déjà largement publiés leurs propres analyses depuis des années sur les relations qu‘entretenaient les gouvernements entre eux, sur les conséquences des guerres sur la population civile, l‘enjeu financiers des conflits, les intérêts particuliers, etc. Tous ces soi-disant secrets ne l’étaient plus pour une population de mieux en mieux informée. Bien que l’information puisse être orientée et manipulée. Même la colère de Kadhafi à New York pour ne pas avoir pu monter sa tente avait été publié il y a plus d’un an.

Troisièmement, je trouve étrange que l’on puisse ressortir des documents électroniques sur de si longues périodes. Que l’on puisse les récolter du monde entier sur un simple ordinateur basé en Iraq est surprenant. Je me demande en quoi des soldats postés en Iraq auraient besoin de savoir ce que pense l’ambassadeur américain du président français.

Il y a soixante ans, les documents secrets étaient soigneusement rangés au fonds de tiroirs d’armoires blindées, dans des pièces sécurisées, dans des bâtisses étroitement surveillées. Aujourd’hui, dans une base militaire américaine, qu’il n’y ait aucun control, est étonnant, et qu’un informaticien puisse venir y travailler sur des postes sensibles avec des CD, également, pourquoi pas avec une clé USB pendant que l’on y est.

Toute cette histoire est étrange, les américains déploient une énergie folle pour essayer d’intimider et d’attaquer les sites qui accepteraient d’héberger Wikileaks, ainsi que les organismes de paiements à distance qui travailleraient avec Wikileaks. Un juge Suisse a délivrée un mandat d’arrêt international contre le fondateur de Wikileaks: Julian Assange, pour viol. La France proteste également mollement. On peut facilement imaginer, qu’aujourd’hui, des milliers d’internautes ont téléchargé le contenu du site de Wikileaks. Alors, tout ce remue ménage ne sert à rien d’autre qu’à faire le buzz: pourquoi ?

Enfin, je me demande qu’elle sera l’ambiance lors des prochains G20, où quand tous les chefs d’états, et de gouvernements seront réunis. De quoi s’entretiendront-ils? Sûr, ils se verront à présent différemment.

Cette histoire est étrange, et j’espère que la vérité est autre, sinon, on peut s’interroger et s’inquiéter sur la compétence de certains pays sur les questions de sécurités.

Je me demande si tout cela n’est pas une machination afin de déstabiliser le moyen orient en vue d’y préparer une guerre contre l’Iran. Les américains ne peuvent plus se retirer d’Iraq en laissant le pays aux mains des chiites, proches de l’Iran. À moins que tout cela n’ait été prévu dés le début, comme quand on accusait l‘Iraq de détenir la bombe nucléaire et de protéger Al Qaida. Enfin, si je me trompe, je ne suis pas loin de la vérité

‘‘Tu vas voir ce que je vais te mettre, ma jolie’’

‘‘ Ne me touche pas ! Je te préviens gentiment’’

‘‘ Tous ensemble ! Tous ensemble qu’ils disaient’’

‘‘ Moi ! Je n’ai rien fait. Je ne suis que son ex, heu !!’’

‘‘ Moi ! Je peux me présenter aussi ? J’ai un projet’’

‘‘ Tu sais où tu peux te le mettre ton projet ? ’’

Page d'accueil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×