introduction

 

Je voudrais faire une petite mise au point au préalable. Je ne voudrais pas que vous interprétiez le contenu de ces rubriques comme quelque chose de satanique ou gothique, ou de sorcelleries, ou autre. Je ne fais pas partie d'une quelconque secte ou groupe ésotérique ou métaphysique. Simplement, je suis quelqu'un de curieux, de rebelle, d'irréductible, et totalement libre de pensée. Ce qui a motivé mon travail, c'est d'essayer de voir de l'autre côté de la lorgnette. L'histoire, pour les historiens, débute avec l'écriture. Avant, on parle de protohistoire, et encore avant de préhistoire. L'Histoire, à toujours été écrite à la gloire des vainqueurs, et il serait imprudent de la croire, ou de la prendre au pied de la lettre. Quelques exemples: la Bible, livre sacré, a été écrite et réécrite et traduite dans bon nombre de langues. Si l'on compare toutes ces versions depuis sa création jusqu'à aujourd'hui, on observera quelques différences, comme les deux femmes d‘Adam, la conception d'Ève, Seth, le troisième fils d‘Adam et Ève, Abraham et le sacrifice d'Isaac ou d'Ismaël, etc. De même, si on compare les écrits de la Bible avec d'autres textes de Mésopotamie, ou d'Égypte, on y trouvera des similitudes qui n‘ont rien de Biblique. Je déplore là, qu'une grande partie des croyants prennent au pied de la lettre les écrits Biblique. J'ai été baptisé, j'ai fait ma communion solennelle, j'ai même été enfant de cœur, mais à aucun moment, je n'ai pris tous ces récits bibliques comme étant la réalité vrai. Je voyais bien là un style métaphorique pour expliquer l'inexplicable. L'arche de Noé par exemple, imaginez la taille du navire qu'il aurait fallut construire pour embarquer un couple de chaque espèce animale existante. Autre exemple, tous ce que nous savions des Gaulois, nous le devions aux romains et à Jules César lors de sa conquête des Gaules. Les historiens, trop content d'exposer leur savoir en latin, nous ont vanté pendant des siècles les mérites de la gallo romanisation, nous expliquant que les Gaulois étaient d'ignares barbares. Aujourd'hui, grâce à l'archéologie moderne, nous savons que les Gaulois étaient un peuple cultivé, dont le seul défaut était leur absence d'écriture: donc: d'histoire. Les Gaulois n'avait pas d'écriture propre, ce n'est pas pour autant qu'ils n'écrivaient pas. Ils employaient le latin ou le grec, car c'était tout simplement la langue universelle du moment, comme l'anglais l'est actuellement. On a dit aussi que la culture des Gaulois préférait l'orale à l'écrit. Les Gaulois ne possédaient pas d'écriture propre, parce qu'ils n'avaient pas n'ont plus de langue commune. Il y avait des centaines de tribus différentes qui parlaient un idiome local différent. Il faudra attendre François Premier pour avoir une langue officielle: le Français. Aujourd'hui encore, en France, il n'y a pas moins de dix huit langues régionales, et sans la télévision et les médias, chacun parlerait encore son patois. La force des Romains étaient la centralité du pouvoir: Rome. Tous les chemins menaient à Rome disait-on. Alors que les Gaulois étaient un patchwork de clans qui se disputaient en permanence. Encore aujourd'hui, regardez Paris concentre une attractivité phénoménal sur le plan économique. La région parisienne est très riche, en emplois, en infrastructure, alors qu'en Bretagne, on rame. Tout simplement parce qu'il n'y a aucune centralité du pouvoir. Rennes, la bourgeoise nous montre son cul, tandis quelle contemple benoîtement la capitale, et que toutes les richesses, dés lors, sont détenues par des cités état du littorale, du nord à l'ouest au sud, alors qu‘au centre, il n‘y a pratiquement rien. Pour en finir avec l'Histoire des historiens, je voudrais vous parler de Ramsès 2 et de la bataille de Kadesh. Kadesh était une ville frontière Égyptienne située en Syrie, la Galilée. Cette ville et toute la région du pays de Canaan était sous la coupe de l'Égypte et cela depuis des siècles, et ce fut le lieu d'innombrables batailles. En 1285 avant notre ère, à la cinquième année du règne de Ramsès 2, les Hittites, peuple guerrier, voulurent prendre cette ville stratégique. Ramsès 2 averti de ce danger, rassembla toute son armée et partit repousser l'envahisseur. Ce fut une véritable épopée, et une bataille mémorable. Ramsès 2 gagna presque à lui tout seul ce combat, se battant seul contre mille ennemis à la fois. De retour en Égypte, pour célébrer cette victoire, il fit ériger un peu partout dans son royaume des stèles gravées louant ses exploits. Les historiens, les archéologues, déchiffrèrent ces récits fantastiques et ils les firent inscrire dans les livres d'histoire. Depuis, on a retrouvé l'ancienne capitale Hittite, on y a trouvé toute une bibliothèque où tous les écrits officiels y étaient rassemblés. C'était une écriture cunéiforme, comme en Mésopotamie, mais la langue était différente. Il fallut quelques années aux chercheurs pour en découvrir le sens. Les Hittites, malgré la férocité de leur empire, consignait tout, de l'administratif, à la comptabilité et aussi leur histoire. On y a découvert sur la bataille de Kadesh une toute autre histoire. Les Hittites avait pris la ville sans trop de mal depuis un certain temps, profitant de l'accession au trône du tout jeune souverain Ramsès 2. Quand celui-ci se pointa avec son armée aux portes de Kadesh, les Hittites mieux armés, les repoussèrent. À dire vrai, ce fut une cuisante défaite pour Ramsès 2. Alors, ce tout jeune souverain découvrit les vertus des traités de paix. Ne pouvant le vaincre, Ramsès 2 conclut un accord avec son homologue Hittite. Ce traité a également été retrouvé sur des stèles Égyptienne, et il est même cité actuellement comme un modèle du genre. Voyez! L'histoire s'écrit pour être lu par des gens incrédules, car c‘est la même histoire avec deux fins diamétralement opposées. Pour en finir, notez que c'est à peu près à cette même époque que Josué, de la Bible aurait conquis le pays de Canaan. Inutile de vous dire que si des étrangers étaient rentrés en territoire de Canaan pour s'emparer des villes principales, les Égyptiens ou les Hittites ou les Assyriens y auraient trouvés quelques choses à redire. Voilà, j'ai essayé dans toutes ces rubriques de consignée l'histoire cachée ou oubliée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×