Ulysse et l'Atlantide

 

Alconick le korrigan

Les sept îles des Canaries

Gogle Earth 28'23'17'49'Nord; 15'28'27'86'Ouest

Au Nord Ouest des îles Canaries le jardin des Hespérides

Google Earth: 31'37'34'95' Nord; 23'58'21'23' Ouest

 

 

Ulysse et l'Atlantide

    Ulysse

 (en grec ancien Ὀδυσσεύς / Odusseús, en latin Ulixes, puis par déformation Ulysses) est un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Fils de Laërte et d'Anticlée, il est marié à Pénélope dont il a un fils, Télémaque. Il est célèbre pour sa métis (« intelligence rusée »), qui rend son conseil très apprécié dans la guerre de Troie à laquelle il participe. C'est encore par la métis qu'il se distingue dans le long périple qu'il connaît au retour de Troie, chanté par Homère dans son Odyssée.
La mort d'Ulysse suite à une prophétie, dans sa vieillesse, marque traditionnellement la fin de l'âge des héros, et donc la fin du récit chronologique de la mythologie grecque.
    La guerre de Troie finie, il erre sur la mer du fait du courroux de Poséidon
    Ses errances comprennent notamment l'épisode des sirènes poussant, au moyen de leurs chants enchanteurs, les navires vers les récifs (Ulysse, prévenu par Circé, demande à son équipage de se boucher les oreilles avec de la cire ; quant à lui, il se fait attacher au mât du bateau) ; celui de la lutte contre le cyclope Polyphème, un fils de Poséidon à qui il crève l'œil avec un pieu après l'avoir enivré (le cyclope, blessé, lança d'énormes rochers en direction d'Ulysse qui le manquèrent et s'abîmèrent dans la mer Ionienne où ils sont encore visibles) ; celui de la nymphe Calypso le gardant sur son île durant sept ans, lui ayant promis l'immortalité ; celui des Lotophages et celui de la magicienne Circé, connue pour transformer les hommes en animaux.
Du pays des Cimmériens, il descend aux Enfers ou royaume d'Hadès (c'est l'épisode de la Nekuia), où il rencontre les ombres errantes de nombreux héros qu'il a côtoyés : Agamemnon, Achille devenu le roi du monde des ombres, Ajax le grand... Au bout de 20 ans, lorsqu'il retrouve sa patrie, déguisé en mendiant, il tue les prétendants de sa femme Pénélope et la retrouve elle et son fils Télémaque.

Dans la mythologie grecque, Calypso (en grec ancien Καλυψώ / Kalupsố, « celle qui dissimule ») est une nymphe de la mer.
 

Mythe  
 Elle passe pour la fille d'Atlas suivant Homère et le pseudo-Apollodore, mais pour une nymphe selon d'autres versions. Hésiode la range quant à lui parmi les Océanides (Théogonie, v. 359) et le poète du Catalogue lui prête des amours mystérieuses mais prolifiques avec Hermès dont elle aurait eu le peuple entier des Céphalléniens (Catalogue des femmes).
Elle est considérée comme la reine de l'île mythique d'Ogygie, où elle mène une vie solitaire entourée d'autres nymphes.
 Dans l'Odyssée, elle recueille Ulysse après son naufrage et tombe éperdument amoureuse de lui. Elle réussit à le retenir sur son île pendant sept ans, lui offrant même l'immortalité s'il consent à rester près d'elle. Mais Zeus prit pitié de ce que lui dit sa chère fille Athéna et envoya Hermès son fils lui donnant l'ordre de relâcher Ulysse. Elle le laissera partir achever sa quête.
Selon certaines traditions, elle aurait eu deux fils du héros, à savoir Nausinoos et Nausithoos (Théagonie, v. 1017-1018).

La mythologie grecque compte de nombreuses nymphes (du grec ancien νύμφη / númphê, « jeune fille »), et elles sont bien représentées dans les mythes. Ceux-ci les associent fréquemment aux satyres, d'où la tendance sexuelle de « nymphomanie ».
Divinités féminines de la nature, d’une rare beauté, généralement considérées comme les filles de Zeus et du Ciel, les nymphes grecques peuplent la plupart des lieux : forêts et bois, montagnes et bocages, sources et rivières, vallées fertiles et grottes... Elles sont souvent associées à des divinités supérieures comme la chasseresse Artémis, le devin Apollon, le maître des mers Poséidon, la déesse de l'agriculture Déméter, le dieu de la vigne Dionysos ou encore à des dieux plus rustiques comme Pan ou Hermès.
Elles sont bienfaisantes et fertilisent la nature. Elles protègent les fiancés qui viennent plonger dans leur source, inspirent de même les humains, peuvent les guérir de leurs maux. Amoureuses des dieux, mais généralement simples mortelles vivant des milliers d'années, les nymphes insouciantes chantent dans les lieux qu'elles occupent. De leur union avec les mortels sont nés les héros, les demi-dieux.
« Île située très loin dans la mer », selon Homère, elle était, selon Plutarque , la résidence de Cronos, enchaîné dans une caverne par son fils Zeus, et peut-être l'Atlantide. Pline l'ancien (liv. III. chap. X) la cite comme une île disparue.
Dans l'exégèse 
 Plusieurs localités ont été proposées comme locations de la légendaire Ogygie. En méditerranée c'est Gozo, île de l'archipel maltais, plus à l'ouest c'est Ceuta. Pour beaucoup d'exégètes, Ogygie se situe dans l'océan, au delà des colonnes d'Hercule.

Page: Accueil

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×